• A Star Is Born, Bradley Cooper

     

     

    Titre : A Star is Born

     

    Réalisateur : Bradley Cooper

     

    Rôles principaux : Bradley Cooper, Stefani Germanotta (Lady Gaga), Sam Elliott

     

    Date de sortie : 03 octobre 2018

     

    Durée : 2h16

     

    Résumé (Source : AllôCiné)

    Star de country un peu oubliée, Jackson Maine découvre Ally, une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu'ils tombent follement amoureux l'un de l'autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d'elle une artiste adulée par le public. Bientôt éclipsé par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus de mal son propre déclin…

    Critique

    Film américain largement plébiscité par la critique, c'est quand même assez confiant que j'entrais dans la salle de cinéma, un certain jeudi soir. Les toutes premières minutes m'ont néanmoins fait un peu peur : fidèle au synopsis que j'avais lu, le scénario s'annonçait stéréotypé et banale, avec ces types cinématographiques que sont la star montante et la vedette sur le déclin. La gifle que j'ai reçue ensuite n'en a été que plus intense ! Souvent gagné par les larmes, le souffle coupé au terme de la projection, des scènes et surtout des chansons qui me resteront à jamais en tête, je ne peux que saluer ce grand film qui a largement mérité sa double nomination aux Oscars.

    Bradley Cooper a, selon moi, largement réussi son pari pour son premier film en tant que réalisateur de reprendre un classique du cinéma hollywoodien, A Star Is Born de William A. Wellman réalisé en 1937, un pari d'autant plus difficile que le film avait déjà fait l'objet de deux remakes, le premier de George Cukor sous la forme de film musical avec Judy Garland en 1954 et le deuxième de Frank Pierson avec Barbra Streisand en 1976. Bradley Cooper a su y apporter tous les atouts techniques du cinéma moderne, notamment lors des scènes de concert qui à mon sens sont extrêmement réussies avec un rendu acoustique et des mouvements de caméra qui donnent l'impression d'y être. De plus, il inscrit un scénario classique et daté dans une actualité palpable sans en perdre l'essence romantique, à un point tel que l'on se demande si finalement Ally ne serait pas l'avatar de Lady Gaga dans une certaine mesure, ce qui conférerait au film une dimension un peu autobiographique qui reprendrait sa propre trajectoire. J'ai trouvé le jeu des acteurs et des actrices très bon, honnête au possible et vecteur d'émotions fortes, d'autant plus que j'avais découvert Lady Gaga en tant qu'actrice dans la saison 5 de la série American Horror Story où je l'avais déjà beaucoup aimée. Autre découverte, celle de la sublime voix de Bradley Cooper dans une bande-originale dont je suis complètement fan. Toutes ces chansons autour de l'amour sous toutes ses formes proposent des textes simples et directs dans un style pop décliné au fur et à mesure du film, donnant à Lady Gaga la possibilité d'exprimer sa maîtrise vocale impressionnante.

    Bref, un film populaire qui en vaut la chandelle ! I'll always remember A Star Is Born this way ...

     

    Citation

    Vous trouverez ci-dessous une partie de Shallow, la première chanson qu'Ally et Jackson chantent ensemble sur scène, celle qui va révéler Ally au grand public …


    Tell me something, boy
    Aren't you tired tryin' to fill that void?
    Or do you need more?
    Ain't it hard keepin' it so hardcore?

    I'm falling
    In all the good times
    I find myself longing for change
    And, in the bad times, I fear myself

    I'm off the deep end, watch as I dive in
    I'll never meet the ground
    Crash through the surface where they can't hurt us
    We're far from the shallow now

     

    Guéric.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :