• Titre:  La liste

    Auteur: Siobhan Vivian

    Edition: Nathan

    Nombre de pages: 406

    Résumé: Chaque année, au lycée de Mount Washington, le dernier lundi de septembre, tous les élèves peuvent découvrir la Liste. Affichée à 400 exemplaires dans tout le lycée, cette liste recense la fille la plus laide et la plus belle de chaque niveau (3e, 2nde, 1ère et terminale). Cette année ne fait pas exception mais cette fois-ci, la nouvelle proviseure est bien décidée à découvrir l'auteure de ladite liste. 
    Tout au long de ce livre, les points de vue s'alternent entre les huit filles présentes sur la liste et on suit leur vie durant une semaine, du lundi de l'affichage de la liste au samedi, jour du bal de rentrée. 

    Ma critique:  Notez bien que je ne suis absolument pas contre les changements de narrateur dans les romans, je compte d'ailleurs dans mes livres préférés, La couleur des sentiments (voir article prochainement). Toutefois je trouve que 8 narrateurs… C'est tout simplement trop! Aucune histoire n'a le temps de bien s'installer car on ne compte que cinq chapitres par histoire…. Néanmoins je trouve que chaque réaction est différente et personne n'a une histoire totalement improbable ou trop disproportionnée, peut-être le livre aurait-il alors été meilleur s'il avait été plus long, le temps de mieux développer chaque récit….

    D'autre part le délai étant très restreint (cinq jours…), les histoires sont abrégées et les fins bâclées… On reste sur sa fin, nul ne sait ce qu'il advient réellement de chaque personnage et leur évolution reste infime car personne ne peut vraiment changer en cinq jours. Ainsi, à la fin du livre, le lecteur me paraît en droit de se demander où est la réelle fin du livre. J'ai moi-même pensé un instant qu'il me manquait des pages...

    Je pense que beaucoup de filles pourront s'identifier à au moins un personnage car ils reflètent tous un caractère type et légèrement exagéré qui amène le lecteur à l'autocritique et à une réflexion sur ce qui l'entoure.

    En effet, nous vivons (malheureusement) dans une société régie par l'apparence: en fonction de votre place sur la fameuse liste, vous serez rejetées ou entourées par différentes personnes. Certains, si vous êtes classée comme "moche", vous traiterons avec dégoût, mépris, pitié,… tandis que si vous êtes "belle", vous serez entourée de personnes qui ne vous fréquenteront qu'en raison de votre réputation… Aussi, même si ce livre traite de la perception de la beauté (sujet qui peut paraître superficiel) et qu'il représente une situation extrême, il permet malgré tout de prendre conscience de l'importance de l'apparence dans notre société.

    Enfin, et je terminerais sur cette note négative, le livre est constellé de fautes d'orthographe, de traduction et d'inattention…. Pour ne prendre que ces exemples , on a "Lisa dit à Lisa" (au lieu de "Lisa dit à Abby"….) ou le mot "troisième" à la place de "seconde". Et voilà aussi une question qui m'a torturée pendant la moitié du livre : comment la soeur d'Abby a-t-elle pu être nommé "plus moche des premières" alors qu'elle fait partie de la même promotion que Jennifer Briggis, laquelle a été sacrée la plus moche, au cours de ses quatre années de lycée??? Quelqu'un pourrait-il m'expliquer la logique de ceci?

    Ces fautes qui apparaissent souvent tout au long du livre (je ne félicite pas la traductrice et l'éditeur…) freinent le lecteur dans sa lecture car ils s'arrête à chaque fois pour relire la phrase et essayer de comprendre la logique… Attention, il est temps d'appliquer les conseils qu'on nous donne au collège/lycée: "Attention à la relecture!"

    Mon avis est donc particulièrement mitigé pour ce livre et je vous en déconseille l'achat (empruntez-le à la bibliothèque à la limite…)

    Ma note: *citation de Siobhan Vivian


    votre commentaire
  • Titre: Vampire academy, tome 1: Soeurs de sang

    Vampire Academy, tome 1: Soeurs de sangAuteur: Richelle Mead

    Edition: Castelmore

    Nombre de pages: 314

    Résumé personnel: Lissa est une Moroï de sang royal, un vampire. Rose est une dhampir, une semi-vampire. Elle étudient au lycée St Vladimir où les Moroï apprenant la magie et les dhampir la défense pour devenir gardiens. Deux ans auparavant, Lissa et Rose ont fui l'Academy. Pourquoi? Nul ne le sait vraiment… Ramenés de force, elle doivent maintenant reprendre leur vie mais les complots sombres reprennent… Trouveront-elles qui est derrière tout ça?

    Avis personnel

    L'article du film:

    Cliquez ici


    votre commentaire
  • Titre: Si tu meurs, elle reviendra

    Auteur: Maud Tabachnik

    Edition: Flammarion

    Nombre de pages: 188

    Résumé personnel: Lorsque Francis O'Mara apprend que sa fille chérie de 25 ans vient de mourir, renversée, tout s'effondre. Il comprend alors qu'il ne sera pas tranquille tant qu'il n'aura pas retrouvé le conducteur responsable de l'accident. 

    Impressions personelles: L'histoire évolue en Ecosse, dans un milieu pétrolier. Je trouve tout d'abord ce cadre très original. En effet, on trouve peu de livres dont l'intrigue se déroule dans des endroits similaires.

    L'ambiance est assez sombre et la météo pluvieuse et typiquement écossaise, 

    et cela permet au lecteur de se représenter le tumulte intérieur des 
    personnages. Ainsi, le temps se dégrade au fur et à mesure du livre.
    Parallèlement, le père passe doucement du deuil a la folie. 
    Les changements de points de vue, qui mettent en exergue les émotions et les
    sentiments vis à vis de ces personnages psychologiquement détruits, facilitent la compassion du lecteur a leur égard.
    De plus, le style et fluide et clair, ce qui donne une dimension plaisante au texte et une facilité de lecture.
    En conclusion, je dirais que le livre est réussi avec brio bien que le sujet soit
    difficile a traiter.

    votre commentaire
  • Chroniques de l'Université invisible

    Titre: Chroniques de l'Université invisible

    Auteur: Maëlle Fierpied

    Edition: Ecole des loisirs

    Nombre de pages: 457

    Résumé personnel: Trois adolescents: Tristan, Mélusine et Framboise. Les deux premiers sont télépathes, la dernières est télékinésiste (elle peut déplacer des objets par la pensée. L'Université invisible les kidnappe. Leurs familles les oublient. Ils ne leur restent plus qu'à recommencer leur vie sur cette île où ils devront apprendre à maîtriser leur don. N'oubliez pas les vampires, ces êtres qui cumulent la télépathie et la télékinésie ainsi que d'autres dons. Université invisible VS Vampires. Pour cette lutte interminable, dans quel camp se placeront nos trois héros.

    Impressions personnelles: Les personnages sont attachants. En effet, ils sont complets, cernés, bien dessinés. Ils ont un passé, un caractère et un physique bien définis. De ce fait, il n'y a pas vraiment un personnage principal et tous se complètent de par leurs dons, leurs attitudes et leurs émotions clairement exprimées. Pour renforcer cette impression, les narrateurs changent régulièrement et permettent ainsi d'aborder l'histoire d'une manière un peu différente chaque fois.

    J'ai pu apprécier aussi le point de vue de l'auteur face à l'existence des vampires. En effet, elle éclaire ce phénomène, revisité maintes et maintes fois, par une explication scientifique et rationnelle. Cela lui procure une certaine originalité et l'auteure se démarque ainsi de ses contemporains.

    Le lecteur pourra relever, ci-et-là, des touches d'humour, très agréables.

    Ce qui m'a aussi plu, au cours de ma lecture, c'est cet univers, inventé de toutes pièces. En effet, l'auteure invente un vocabulaire sorti de son imagination pour décrire ce monde qu'elle peint avec succès. Pourtant, le tout reste facile à enregistrer et plaisant pour le lecteur.

    L'écriture est simple et enfantine. Malgré le caractère plaisant que cela peut apporter ainsi que le fait que cela se lit vite, ce style pourra déplaire à certains lecteurs aguerris qui apprécient les écrits plus pointus et à l'écriture plus riche. 

    Toutefois, la fin me semble un peu précipitée. En effet, certaines questions que je me suis posées au cours de ma lecture n'ont pas été éludées, l'avenir reste trop flou du point de vue  des élèves et cette fin n'est accès que sur un problème (certes principal mais universel) qui nous laisse entrevoir une situation globale alors que le lecteur se demande ce que Mélusine, Tristan et Framboise (et j'en passe d'autres (Dante,...) vont concrètement devenir.

    J'ai trouvé cette lecture relaxante même si sûrement dédiée à un public plus jeune.

     

     

     


    votre commentaire
  • Hunger games Titre: Hunger games 

     Auteure: Suzanne Collins

     Edition: Pocket jeunesse

     Nb de pages : 382

     Resume personnel: Afin de garantir un esprit de terreur et de soumission dans les districts du Capitole (anciennement les Etats-Unis), le gouvernement organise annuellement un jeu de téléréalité dans lequel un garçon et une fille de chaque district sont tirés au sort afin que ces 24 candidats s'affrontent à mort dans une arène. Lorsque le nom de la petite soeur de Kate est tiré au sort, cette derniere n'hésite pas et prend la place de sa soeur. Kate ne doit plus se concentrer que sur une seule chose: survivre.

     Impressions personnelles: L'idée est originale. En effet alors que l'on pourrait croire que Katniss est une fille violente et sans états d'âmes, prête à tout pour survivre, on découvre très vite à quel point c'est seulement une adolescente perdue au milieu d'un conflit qui la dépasse alors qu'elle a déjà du mal à comprendre qui elle est.  Son personnge est très attachant. De plus l'histoire d'amour qui n'est pas partagée et qui ne se déclenche pas en 30 pages, je trouve cela agréable. Le style est fluide et captivant: on ne pense qu'à la survie de Katniss même lorsque l'on n'est pas en train de lire. Tout est pensé avec soin. En somme, cette lecture était vraiment agréable et je me jette sans hésitation sur le tome 2.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique