• Mon nom est rouge d'Ohran Pamuk

    Titre: Mon nom est rouge

    Auteur : Orhan Pamuk

    Edition : Folio Gallimard

    Nombre de pages : 726

     

    Résumé : Quand Black revient à Istanbul en 1591 après douze ans d'absence, il apprend que son oncle et une équipe de peintres miniaturistes travaillent à une commande secrète du sultan : un livre célébrant son règne. Mans quand l'un des peintres se fait assassiner, le secret devient de plus en plus difficile à garder et Black est chargé de mener l'enquête. Le peintre a-t-il été victime d'une rivalité professionnelle, amoureuse ou encore d'un crime de religion? 

    Ma critique : A première vie, Mon Nom est Rouge semble être un roman policier comme les autres. Pourtant, les douze narrateurs qui donnent leur point de vus sur les événements (parmi eux un cadavre ou encore une pièce de monnaie), en font un véritable mélange de styles et de genres. Tout en étant tenu en haleine par l'enquête et l'intrigue amoureuse, le lecteur est plongé dans l'univers fascinant de l'empire Ottoman du XVIe siècle et assiste à un débat philosophique sur l'art et sa fonction.

    Plus que les meurtres, c'est la confrontation entre l'Orient et l'Occident qui est au centre du sujet. J'ai particulièrement aimé les chapitres plus "historiques" dans lesquels l'auteur donne des informations sur la culture et les traditions islamiques en les comparant aux moeurs européennes. 

    Seul point négatif : quelques répétitions dues à l'aspect polyphonique du récit, mais dans l'ensemble il ne fait pas se laisser dissuader par le nombre de pages. 

     

    Ma citation : "une erreur qui ne provient pas d'un manque de maîtrise, mais émane de l'intérieur de l'âme de l'artiste, cesse d'être une erreur et devient un style."

     

     

    Ma note:

     

    Alexia


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :