• Monsieur & Madame Adelman par N. Bedos

    Monsieur & Madame Adelman par N. BedosTitre : Monsieur & Madame Adelman

    Réalisateur: Nicolas Bedos

    Année de sortie : 2017

    Durée : 2 heures

     

     De quoi ça parle ?

    Victor (Nicolas Bedos), un jeune écrivain voit sa vie basculer lorsqu'il rencontre Sarah (Doria Tillier), une étudiante en Lettres Classiques. Commence alors une relation mouvementée entre deux êtres amoureux de l'écriture et de l'humour (noir parfois). Histoire d'amour donc mais qui s'effectue dans un flash-back car la scène d'ouverture correspond à l'enterrement de Victor. Un jeune journaliste interroge alors la veuve sur son mari, Sarah devenant ainsi la narratrice de cette mystérieuse et passionnante relation d'amour de près d'un demi-siècle.

     

    Ma critique

    Sans être particulièrement fan de Nicolas Bedos et si l'intrigue à première vue semble on ne peut plus banale, le film est une très bonne surprise. Il parvient rapidement à conjuguer un humour décapent et une émotion intelligente. Ainsi, le rapport parents/enfants est par exemple très intéressant dans la mesure où il s'écarte complètement des façons de représenter les enfants dans les films. Mais je ne vous en dis pas plus. Quoi qu'il en soit il y a un regard critique qui se fait sur la société avec une dose d'humour magnifiquement contrôlée et cela se voit dans les dialogues écrits par Bedos lui-même qui sont d'une intelligence et d'une verve incroyable. En ce sens, en jouant un écrivain (fictif), la littérature est évident au premier plan de ce film mais là encore d'une manière originale qui parvient à associer humour et émotion en voulant reconstruire le parcours littéraire de Victor Adelman, de ses premiers romans, à la consécration du prix Goncourt jusqu'à l'entrée à l'Académie française.

     

    L'autre enjeu du film est celui de l'amour, de la relation entre Sarah et Victor. Cette relation est je trouve magnifiquement traitée avec un accent particulier sur la jalousie qui ferait rougir Charles Swann. Les va-et-vient, les soubresauts de la relation viennent enrichir le parcours d'écrivain de Victor où amour et écriture deviennent très vite indissociables.

     

    On ajoutera une prestation remarquable de Doria Tillier pour son premier grand rôle et des prestations convaincantes des acteurs secondaires comme Pierre Arditi qui fait une petite apparition dans le rôle du père de Victor.

     

    En somme, ce film est d'une véritable sagacité d'écriture. J'ai n'ai pas vu le temps passé et l'histoire de ce « tourbillon de la vie » pour reprendre la sublime chanson de Jeanne Moreau s'est écoulée avec beaucoup de finesse et de sincérité. Pour un premier film, Nicolas Bedos frappe donc très fort !

     

    Ma note :

    Monsieur & Madame Adelman par N. Bedos/5

     

    Nathan Muller


  • Commentaires

    1
    Rose
    Lundi 2 Avril à 15:05

    Film découvert en ce week-end de Pâques sur les conseils d'un ami.

    J'a été bluffé par cette histoire qui, effectivement, s'apparente dans un premier temps à une comédie légère dont on attend rien d'autre que d'être traversé par des émotions propres au genre "comédie dramatique" dont le cinéma regorge.

    En réalité, au fur et à mesure, le scénario s'étoffe, les personnages se complexifient et s'intensifient. Les dialogues sont ciselés. Les portraits soignés.

    La vision portée sur les 50 dernières années de la société française, analysée à travers divers points de vue, diverses castes sociales et diverses sensibilités, nous porte à la réflexion et nous invite à réfléchir sur notre présent.

    En résumé : une leçon de vie dont le message serait que la substance de nos existences est l'amour aux autres (jusqu'à l'abnégation consentie)  qui nous élève et nous transcende (ainsi que l'autre), nous évitant ainsi de nous perdre, de nous recroqueviller sur nous-même, d'ériger nos petits tracas en angoisses existentielles paralysantes. 

    L' amour pur et désintéressé semble pouvoir guider indéfiniment notre imaginaire et nous faire relever tous les défis, avec dignité, nous protégeant ainsi de l'égocentrisme.

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :